CREER SON RELOOKING COIFFURE     Nouveaux Relookings Coiffure     Se connecter  Forum Coiffure   Nous contacter COIFFURE

Coiffure Ouvrir son Salon de coiffure, Investir dans un salon de coiffure

Liens sponsorisés:

Ouvrir son Salon de coiffure - Investir dans un salon de coiffure
Investir dans un salon, quelques notions avant de se lancer A ...
video Investir dans un salon de coiffure
Ouvrir son Salon de coiffure - Les salons de coiffure en France
Les salons de coiffure en France Le secteur de la coiffure est...
video Les salons de coiffure en France
Ouvrir son Salon de coiffure - Quelles écoles de coiffure ?
Quelles écoles de coiffure ? Les meilleures écoles sont : l’éc...
video Quelles écoles de coiffure ?

Investir dans un salon, quelques notions avant de se lancer

A savoir…
- Comptez un investissement d’environ 25 000 euros pour trois postes de travail (avec fauteuil, miroir, tablette et ciseaux).
- A chaque salarié que vous embauchez, comptez environ 1 300 euros brut mensuels avec intéressement au chiffre d’affaires.
- Privilégiez plutôt la construction d’un nouveau salon plutôt qu’une reprise. Comme ça, vous ne devrez pas racheter le fond de commerce.
- Créez de la valeur ajoutée. Le prix de la coupe ne suffit pas pour rentabiliser votre affaire. Alors vendez des accessoires.
- Si vous vous lancez dans votre propre affaire, oubliez les 35 heures et soyez solide pour surmonter les difficultés. De plus, soyez en bonne relation avec votre comptable, et entourez vous de bons professionnels.
- L’activité étant artisanale, l’exploitant doit s’immatriculer auprès de la chambre des métiers.
- L’exploitant a une liberté totale pour fixer les tarifs
- Espéré depuis de nombreuses années, surtout après le passage de la tva à 5,5% dans le domaine de la restauration, le passage à 5,5 % de la tva dans le domaine de la coiffure n’est toujours pas d’actualité.
- La réglementation en matière d’hygiène et d’environnement est très rigoureuse. Renseignez vous auprès de la Fédération.

Les étapes…
Ouvrir un salon de coiffure exige les mêmes démarches que lorsque vous créez n’importe quelle autre entreprise. Avant de commencer quoi que ce soit, pensez à faire un plan d’affaires. Cette étape est cruciale dans la réalisation de votre projet. Le plan d’affaires vous permettra de mieux définir votre clientèle, et de connaître la somme d’argent nécessaire que vous devrez emprunter.
Pour avoir une idée un peu plus précise de ce que c’est, rendez vous sur le site bdc.ca (site canadien). Allez dans la rubrique « Outils ». S’y trouve un modèle de plan d’affaires. Sachez que le remplir pourra vous prendre des semaines, voire des mois.
Après cette étape, occupez vous de trouver le financement. Pour cela, allez démarcher les banques afin de leur demander un crédit. En cette période de crise et si vous êtes jeunes, les banques seront un peu réticentes, alors préparez bien votre discours. Vous devrez être convaincante.
Une fois que vous avez le financement, occupez vous de trouver votre local. L’implantation commerciale de votre salon est primordiale. Il faut avoir un bon emplacement, c'est-à-dire une vitrine visible dans une rue passagère, facile d’accès et de stationnement.
Après cette étape très importante, il ne vous reste plus qu’à trouver tout le matériel nécessaire. Si vous avez peu de ressources, des alternatives s’offrent à vous. Pourquoi ne pas acheter de l’équipement d’occasion ? Autre possibilité : les grossistes. Ils permettent d’économiser à l’achat. Allez faire un tour sur destockpro.com, un large choix vous attend.
En chiffres…

- La surface moyenne d’un salon de coiffure est de 50 m2
- Près de 1 800 salons de coiffure changent de main chaque année.
- Le taux de survie à cinq ans est de 68%
- On compte en moyenne trois employés par salon

Julie Dalsace

23757 vues