CREER SON RELOOKING COIFFURE     Nouveaux Relookings Coiffure     Se connecter  Forum Coiffure   Nous contacter COIFFURE

Coiffure Ouvrir son Salon de coiffure, Quel diplôme pour un salon de coiffure

Liens sponsorisés:

Ouvrir son Salon de coiffure - Investir dans un salon de coiffure
Investir dans un salon, quelques notions avant de se lancer A ...
video Investir dans un salon de coiffure
Ouvrir son Salon de coiffure - Les salons de coiffure en France
Les salons de coiffure en France Le secteur de la coiffure est...
video Les salons de coiffure en France
Ouvrir son Salon de coiffure - Quelles écoles de coiffure ?
Quelles écoles de coiffure ? Les meilleures écoles sont : l’éc...
video Quelles écoles de coiffure ?

De quel diplôme devez vous disposer ?

Si vous voulez ouvrir votre propre salon ou que l’on vous propose de devenir responsable d’un salon, vous devez avoir obtenu votre brevet professionnel. Le CAP n’est pas suffisant. Il vous permet seulement de travailler en tant qu’employée. Et même si vous avez trente ans d’expérience dans la coiffure, rien n’y fait. Le brevet est obligatoire parce qu’il forme à la gestion ainsi qu’au management. On le considère comme la suite logique du CAP. Vous aurez le choix entre deux « sous formations » : coloration / permanente ou stylisme / visagiste. De niveau IV, il atteste l’acquisition d’une haute qualification dans le domaine de la coiffure. Si vous souhaitez tout de même acheter un salon de coiffure sans BP, vous le pouvez. Pour cela, il vous suffit d’en confier l’exploitation à une personne qui, elle, aura son brevet. Si vous optez pour cette solution, sachez que vous devrez demander des dérogations auprès de la chambre de métier de votre ville pour pouvoir embaucher des apprentis. Vous devrez préciser que son maître d’apprentissage ne sera pas vous, mais la personne titulaire du BP. Les titulaires d’un CAP ou de cinq ans d’expérience professionnelle peuvent préparer un BP permettant de devenir un chef d’entreprise accompli, sachant gérer l’entreprise, manager et former des apprentis.
Le Graal de la coiffure, c’est la possession du brevet de maîtrise. Encore mieux que le brevet professionnel. Face à l’enjeu majeur du renouvellement du tissu d’entreprises de coiffures (avec un nombre record de création d’entreprises) et face à la perspective de 10 000 salons à reprendre tous les cinq ans, la mise en place du BM a été une évidence. Se pratiquant sur deux ans, ses ambitions principales sont d’optimiser les performances économiques, pousser encore plus loin les connaissances managériales, et déployer l’excellence des savoir-faire. Il atteste d’une haute qualification dans la maîtrise technique d’un métier à fonction d’encadrement. Le brevet de maîtrise comprend cinq unités de valeur qui se passent séparément et sont capitalisables : Technologie, pratique, enseignement général, gestion et psychopédagogie.
En résumé, trois diplômes viennent encadrer la profession :
- Le CAP (niveau V) ne vous permet de travailler dans la coiffure qu’en tant qu’employée
- Le Brevet Professionnel ( niveau IV), vous permet de devenir propriétaire et/ou responsable d’un salon
- Le Brevet de Maîtrise ( niveau III) vous donne accès à des connaissances et des pratiques encore plus précises que le BP. Il est délivré par les chambres de métiers.

Julie Dalsace

8451 vues